• Atomic Blonde

    Charlize Theron est toujours aussi magnifique et joue toujours aussi divinement mais le scénario est sans ambition et tourne à vide. On s'ennuie. Seul intérêt : une ­bagarre-fusillade dans un escalier, filmée en un plan-séquence impressionnant. Ça ne fait pas un long métrage. A ne pas vouloir choisir entre la rigueur des grands films d’espionnage réalistes et la bande dessinée, Atomic Blonde s’effondre malheureusement très vite. Rien d’atomique là-dedans. Charlize donne des coups de pied, participe à une poursuite en voiture, couche avec une brunette même pas sexy, balance des coups de poing, le tout sur fond de néons et de tubes vintage. Idiot.

    scénario: 5/20        technique: 16/20    acteurs: 16/20    note finale: 8/20

    Atomic Blonde

     

    L'agent Lorraine Broughton est une des meilleures espionne du Service de renseignement de Sa Majesté ; à la fois sensuelle et sauvage et prête à déployer toutes ses compétences pour rester en vie durant sa mission impossible. Envoyée seule à Berlin dans le but de livrer un dossier de la plus haute importance dans cette ville au climat instable, elle s'associe avec David Percival, le chef de station local, et commence alors un jeu d’espions des plus meurtriers.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :